Partager

Des jumeaux numériques au service de la supply chain

Grâce à l’alliance de l’expérience métier et l’expertise technologique, le CEA-List et ses partenaires développent conjointement une solution innovante au service de la supply chain : des jumeaux numériques capables de répondre aux problématiques logistique et transport rencontrées par les acteurs du secteur.

Faire face aux défis de la supply chain

Des délais de livraison de plus en plus courts, des flux de plus en plus tendus, des clients finaux de plus en plus exigeants… La chaîne logistique est soumise à une tension grandissante qui, aujourd’hui plus encore qu’hier, est en recherche permanente de flexibilité, pour se réorganiser facilement et rapidement, et d’optimisation, pour minimiser les coûts.

Le problème : il n’existe pas à ce jour d’outils satisfaisants pour évaluer préalablement le bien-fondé ou les risques et les coûts d’une modification de la chaîne logistique. Un manque que le CEA-List et ses partenaires ont décidé de combler avec la technologie du jumeau numérique.

Le jumeau numérique, qu’est-ce que c’est ?

Un jumeau numérique est une réplique numérique d’un système : une usine, un équipement ou un processus, par exemple. Très proche de son double réel, en particulier parce qu’il est alimenté avec des données venant du terrain, il permet de tester et valider des scénarios d’évolution rapidement, sans risque et à moindres coûts. Cela, en vue de prendre une décision plus éclairée et rationnelle sur les actions à effectuer.

Le jumeau numérique est une tendance forte de l’industrie du futur pour les aspects de conception ou de gestion de la production, mais encore peu présente dans l’univers de la logistique.

Un démonstrateur en grandeur réelle

En 2020, CEA-Tech Hauts de France décide de développer une plateforme de démonstration d’un jumeau numérique fonctionnel dédié à la logistique.

L’objectif de la plateforme, baptisée Sonaris (Solution d’optimisation numérique pour l’analyse et le redesign intégré de la supply chain) est de démontrer des cas d’usage de grande envergure reproduisant des contextes réalistes. Elle consistera en un ensemble de modèles représentatifs de domaines ou problématiques spécifiques dans lesquels les industriels pourront se projeter en fonction de leur activité.

Le projet réunit 6 partenaires industriels et le CEA-List. Ce dernier contribue au développement du jumeau numérique et des interfaces homme-machine.

Début juin 2021, le List a présenté les premiers résultats de ses travaux : trois modèles simulant l’activité portuaire, l’entreposage et la gestion de flux massifs. À la modélisation, s’est ajouté le développement d’interfaces innovantes et spécifiques à chacune des activités, pour faciliter l’appropriation de ces futurs outils par les opérateurs.

Notre réponse

Secteur

  • Logistique, transport

Expertises technologiques

  • Modélisation
  • Développement d’interface homme-machine

Technologies

  • Jumeau numérique
  • Papyrus , environnement d’ingénierie logicielle et système
  • Objets augmentés par du retour haptique pour une interaction tangible avec le jumeau numérique

Les partenaires

  • le logisticien LOG’s
  • les Ports de Lille
  • le Grand Port maritime de Dunkerque
  • les industriels Nidaplast et Forest Style
  • l’éditeur logiciel TGI maritime software

Durée du projet

  • 2020-2022

LOG’s, partenaire de la première heure sur le projet

LOG’s est un partenaire de la première heure sur ce projet. Ce spécialiste lillois de la logistique sur mesure a vite été convaincu de l’intérêt d’allier ses compétences métier à celles techniques de CEA pour explorer des solutions innovantes à ses problématiques de logisticien.

Ensemble, ils lancent le projet Digilogs, en 2019, dont l’objectif est de développer un jumeau numérique pour la gestion d’un entrepôt. Basé sur Papyrus, l’environnement d’ingénierie logicielle et système du CEA-List, le premier résultat est concluant : il permet à LOG’s de dimensionner rapidement les moyens humains et matériels nécessaires à une prestation logistique, et ainsi d’avoir une estimation fine de son coût.

C’est à l’issue de ce premier projet, que CEA-Tech Hauts de France décide en 2020 de poursuivre la démarche avec le développement d’un démonstrateur de plus grande envergure. LOG’s s’est tout naturellement associé au nouveau projet, qui doit l’aider, à terme, à anticiper les nouveaux besoins de ses clients tout en gagnant en efficience dans ses processus.

« La démarche d'expérimentation et d'optimisation mathématique va rassurer nos clients sur notre capacité à optimiser le dimensionnement des moyens humains et matériels, dans un principe de réalité économique. »

Benjamin Laffineur

Responsable du Service Innovation — LOG'S